2022 Lausanne

1 décembre

Mise à l’eau de Quinquin

30 novembre

Marché de Noël de Montreux

25-26-27 novembre

Quinquin et ses moules.
Après 4 ans dans l’eau, Vendredi sortie, samedi nettoyage (6h de karcher) dimanche antifouling. Les moules ont envahi le lac depuis quelques années La moule quagga est une espèce exotique envahissante originaire de la région de la mer Noire. Elle est arrivée accidentellement en 2015 au Léman, du fait des transferts de bateaux d’un milieu à l’autre, et s’y est installée. Elles ne sont pas comestibles !

Le lac dans les environs de St.-Prex

24 novembre O’Chap

«La Feuille» est un spectacle issu de la collaboration entre le groupe GinkGo Duo (ethno-jazz-po(p)étique), avec Anneclaude Landry et JeanMarie Grognuz, et de Tac Tic Dance avec Leyla Haubois.

22 novembre Le WWOOFING

Créé en 1971 en Angleterre, concept réparti dans le monde entier et qui tient encore de nos jours et que je vient de découvrir grâce à XicoBode. Option à contre courant des geeks actuels

21 novembre

Retour vers le futur, ou comment une vie se construit puis se reconstruit de découvertes en découvertes. Un projet de recoller les éléments de famille de Françis Baudet dit XicoBode, reconstituer les éléments manquants qui bouleversent les cheminements

Le Projet

20 novembre

P’tit Rouge va bien, les amarres tiennent, peu d’eau dans le puisard 🙂

16 novembre

Il est des moments qu’on ne changerait pour rien au monde

12 novembre

le TCS. En panne de batterie, j’en achète une nouvelle. Me rendant compte que mes outils he conviennent pas j’appelle le TCS. Ils refusent le dépannage à moins que j’achète une de leur batterie. Ils n’entrent pas en matière pour remplacer une batterie. Je contacte la Voudoise…

11 novembre Dutronc & Dutronc Aréna Genève

Je me suis rendu compte que pendant les 2 h de concert J’avais le sourire béat😊

2 novembre

Quang Dung Thérèse Antonio

5-6 août Festival Bout d’Brousse à Puidoux

Picnic à Morges

Quinquin

Le Signal de Bougy

Chez Tomich

Le Zoo de Servion

Lausanne et ses montres Swatch

Sur Casamance

Le tour de France à Préverenges

Quinquin et compagnie

Gilberto Gil

La tradition de Morges 1ère édition

Home sweet home au printemps

Mauborget les deltas

Ski de Fond aux Rasses

Promenade entre Ouchy et Pully

… et c’est reparti.
Comme l’année passée une bronchite en attendant de reprendre les occupations parce que sans occupations je tourne en rond dans le sens ou le non sens des aiguilles d’une montre suivant les hautes pressions ou dépressions.
Selon les docteurs, j’ai une haute pression ou je suis en dépression. Ca me fout la pression. Difficile à suivre.

Coucou les p’tits enfants

2012 Petilou Mésaventures de mes aventures

2012 Voyage du 2 au 29 août puis du 16 octobre au 9 novembre

Les équipiers(ères)
Gaëtan, Gabriel, Francis, Lucia, Laura, Shadia

Les photos de la réparation

Ci dessous les photos de l’échouage

Le remorqueur

Echouage 9 novembre 2012

Petilou a échoué le 9 Novembre 2012 à Minorque près de Mahon

De Saint-Mandrier à Minorque
Première nuit en venant de Toulon, tout fonctionne correctement, je mets le réveil toutes les 10 minutes.
Lors de la deuxième nuit de navigation, je me réveille toujours avant la sonnerie du réveil. Au milieu de la nuit je me surestime et j’éteins le réveil pensant que je n’en aurai plus besoin.   Bien m’en fasse, je me suis endormi profondément. Réveil quelque peu brutal, un bruit incroyable et des secousses dignes d’un tremblement de terre. Croyant à une rencontre avec un container, râlant me disant que je n’avais vraiment pas de chance, je sors de la cabine et oh surprise, il fait plein jour, je me trouve face à une falaise et Petilou est dans un petit bassin entouré de rochers qu’il a franchis. 
Je fais un appel MayDay indiquant ma position, on me dit que ce n’est pas possible car je serais sur terre ! je corrige les coordonnées et là ils me disent que c’est mieux et qu’ils enverront des secours !
Les secouristes de Mahon arrivent avec un gros remorqueur sortir Petilou bien pris dans les rochers. Le principe est intéressant : d’abord ils m’envoient une boule attachée à un filin propulsée par un canon. Premier essai raté. Deuxième essai la boule se prend dans le mât. Je tire le filin qui est relié à une aussière que j’attache à la proue de Petilou.
Par acquis de conscience je décide de mettre un gilet de sauvetage. Je tire la ficelle de gonflage et en un éclair le gilet est plein. Par contre impossible de passer la tête ! je m’énerve maudissant les achats par internet jusqu’au moment ou je comprends qu’il fallait gonfler le gilet après l’avoir enfilé par la tête, ce qu’on nous rabâche à chaque décollage d’avion.
Le remorquage débute et Petilou doit retraverser les rochers. De nouveau un bruit d’enfer. Puis nous naviguons vers Mahon. Petilou prend l’eau ! J’appelle le remorqueur  demandant que la grue du chantier soit prête de peur de voir couler Petilou.
Arrivé au chantier Pedro’s Boat, le boss rigole en remerciant les sauveteurs leur disant « vous avez amené le bateau gratuitement et c’est moi que vais faire des affaires » Charmante entrée en matière
Petilou est bien endommagé et il faudra des mois pour le réparer.
Photos des dégâts que fort heureusement l’assurance a payé

La première tentative de traversée vers Minorque s’est faite avec Françis qui, pris de fort mal de mer après 1h de navigation était HS. Puis des coulisseaux de la GV ont éclaté.
Décision prise de rebrousser chemin.
Ce faisant, j’ai profité pour commander une nouvelle GV et refaire les haubans chez Russo
C’était d’autant plus rageant juste après ces travaux fort coûteux que d’échouer deux jours plus tard.

2021 Petilou a eu chaud

Le fil électrique reliant la borne du chantier au regulateur a pris feu à son extrémité située dans le coffre. Un début d’incendie a brûlé une bouée et le pare-choc et pneu de la bicyclette. Par chance j’avais retiré le bidon d’essence car il aurait pu exploser puis mettre le feu aux bidons de diesel ce qui aurait enflammé Petilou et vu la proximité des bateaux, aurait mis le feu à tous les bateaux du chantier…

SUITE : le voyage 2012

Equipiers(ères) Gaëtan Gabriel Francis Lucia Laura Shadia

16 octobre
Saint Mandrier (Mahon)
Francis malade
Coulisseaux cassés
Retour à Saint Mandrier

7 novembre
Saint Mandrier Mahon
9 novembre : Echouage à Mahon

La Corse

Du 2 au 29 Août 2012

2 août 29 août
Semaine 1 Gaëtan Gabriel
Semaine 2 Lucia Gabriel Francis
Semaine 3 Lucia
Semaine 4 Lucia Laura Shadia

2 août 7 août
Gaëtan Gabriel
Mise à l’eau à Propriano
Panne moteur, le chantier a mis de l’eau dans le réservoir de fuel. Il a fallu batailler avant qu’ils acceptent leur erreur. Un jour de travail pour tout nettoyer
Propriano Campomoro Plage d’Argent îles Lavezzi Bonifacio île Aux Moines Anse D’Arana Propriano SteBarbe Ajaccio

11 août 26 août Lucia Gabriel Francis
Cala Di Brija îles Lavezzi Bonifacio Anse Roccapina Propriano PortoPollo Campomoro Cacau

24 août 26 août Lucia Laura Shadia
Ajaccio Cacao Portiglio Castagna Ajaccio

27 août 29 août
Ajaccio îles Sanguinaires îles Du Levant St Mandrier

De Corse à Saint-Mandrier
Navigation de nuit tout est OK malgré le nombre important de bateaux croisant ma route. Je mets le réveil tou

2022 Petilou Grèce Sept Oct

Mardi 1 novembre

Le ferry tout neuf rapide et confortable

Lundi 31 Octobre

Repas classique avant retour, thon vin blanc et horta

Sortie de l’eau de Petilou

Vendredi 28 octobre

Le Jour du Non (en grec moderne : Επέτειος του «Όχι» / Epétios tou «Óchi», « Anniversaire du « Non », ou simplement το όχι / to óchi) est une des deux fêtes nationales grecques[N 1]. Fêtée le 28 octobre de chaque année, elle marque le rejet de l’ultimatum italien de Mussolini du 28 octobre 1940 par le dictateur grec Ioánnis Metaxás. Ce qui a entraîné l’entrée de la Grèce dans la guerre.

Apéro et petite grècque

Jeudi 27 octobre

Repas au Gia Mas Pierre Josiane Agnès Damien Jacques Isabelle et bibi

La plage de nudistes Yerolimani

Sous des vapeurs d’ouzo les potes norvégiens chantent

Lundi 23 octobre

Ne pas manquer les deux reportages « un bateau une vie » Premiere partie Deuxième partie

Raymond Jaunin et Bernard

Réparation du guindeau. Moteur électrique neuf l’ancien étant out. N’a pas démarré immédiatement car un des cables electrique sur la batterie avait un faux contact.

Samedi 22 octobre L’apéro Josiane Pierre Ursula

Jeudi 20 octobre

Soirée Josiane Pierre Ursula Marno Damien Agnès Cécile Bernard Pascal

Fallait que ça arrive! moteur du guindeau out et hublot pas étanche malgré la réparation

Mardi 18 octobre

Un apero sympa sur Kotronic

Lundi 17 octobre

Les plages de Poros

Vendredi 14 octobre

Il pleut. Alors je fais une vidéo de la plage Yerolimani

Jeudi 13 octobre

Petilou et Océanos

La fête continue

Mercredi 12 octobre

Le chemin pour la plage Ormos Yerolimani

Le Gia Mas prend feu

Mardi 11 octobre

Retour d’Océanos et les vieilles habitudes de l’apéro du soir

Lundi 10 octobre

Ormos Yerolimani. J’avais oublié la plage nudiste. Une ballade à vélo et je descend le long chemin pour me trouver face à face, pour pas dire autre incongruité, avec un nudiste. L’âge bien avancé en tenue d’ève. Un bide énorme. Eh bien un corps finalement beau. Habillé avec le bide débordant sur la bermuda, rien à voir, dérangeant même. Mais à poil c’est du Botero attendrissant. Un hollandais qui ne veut plus revenir au pays because trop de turcs. S’il y avait trop de grecs en Hollande il vivrait en Turquie j’imagine. Il s’ occupe de la plage, la renfloue de sable et la nettoie au rateau. Je me fous à poil et vais nager. Une femme les beaux seins à l’air a l’air à l’aise blaise. C’est beau la plage et les corps

Dimanche 9 octobre

Une ballade aérienne sur Poros

Le batteur et le concert de ce soir

4 guitaristes « vintage » et un jeune batteur

Samedi 8 octobre

Baignade à Love Bay

Vendredi 7 octobre

Si on aime les baklava, c’est une « tuerie » + un whiskey alors là…

Le pneu de la bicyclette out. Je vérifie la théorie qui prévoit que la bicyclette est plus rapide que la marche à pied.

Mardi 4 octobre

Temple de Poseidon.

Lieu serein, paisible, beau

Ballade à vélo 20 Km 1h15 pour y arriver (que de la montée ) et 15′ pour revenir (que de la descente)

D’aucuns disent qu’il n’y a rien d’interessant, que quelques pierres. C’est certain s’ils s’imaginaient l’Acropole avec l’entassement des touristes et des contrôleurs tous les 10m ils seront déçus. « Démosthène, l’ancien grand orateur, est venu au temple de Poséidon pour demander son droit d’asile alors qu’il était poursuivi par Philippe le roi de Macédoine. Il s’est suicidé ici en buvant de la cruche empoisonnée en 322 av.JC »

Jeudi 29 septembre

Poros

Les jolies baies agréables pour mouiller

Mercredi 28 septembre R.A.S

Un yacht avec sa plateforme arrière une tante et canapé et jetski bref juste pour ne pas s’ennuyer

Mardi 27 septembre

Le soir repas à l’Oasis. Un Stifado, ragout de boeuf avec frites et riz. Souvenir de Caraguatatuba chez Renée Hanciau. Le soir repas avec viande poisson riz pommes de terre haricots bruns… je mettais un peu de tout dans mon assiette et me régalais. Ma mère, vraie normande, me faisait les yeux noirs, mais je passais outre me régalant de ces nombreux plats. « on ne mélange pas Poissons et Viandes ainsi que les féculents riz et pommes de terre  » me disait-elle. Belle époque

Vidéo sur l’aventure du drône DJIDJI

Y a quand même de beaux bateaux !

Laura à l’Acropole

Tj là ma muse

Lundi 26 septembre

Le soir après un bon repas au restau, soirée baklava et whiskey. Je pensais manger un baklava finalement j’ai tout mangé et bu le whiskey.

Départ de Laura

Samedi 24 septembre

L’aventure du drone DJIDJI

DJI Mavic 2 Pro le drone que j’appelle DJIDJI en pensant à Djidji l’amoroso chanté par Dalida

Me surestimant comme d’habitude, j’ai piloté sans voir le drone, le contrôlant uniquement sur écran et, lors d’une marche arrière, envoyé DJIDJI dans un buisson. C’est la deuxième fois que ça m’arrive. Récupération délicate il est en parfait état. Il a fallu grimper une paroi de roches friables et Laura s’inquiétant pour moi est venue m’aider. Le système de tracage du drone étant buggé il a fallu l’idée de Laura pour le retrouver, à savoir lui faire faire du bruit en essayant de le démarrer. Nous avons entendu le clac clac des hélices dans un buisson tout proche. Une vidéo suivra..

L’après midi: Vagionia Bay

Le matin : Baie des Russes. Les Toboggans pour se distraire sur la plage

Vendredi 23 septembre

A chacun son addiction biscuit VS Whiskey

Un mouillage à la Russian Bay

Jeudi 22 septembre

Je peux refaire fonctionner le drone avec la télécommande. En fait le port USB du Samsung Note 10 est défectueux. J’ai pris le vieux Note 3 avec le câble que Diego m’a prêté et ça fonctionne. Beaucoup mieux à utiliser qu’avec l’interface wifi

Arpagio le soir

Mercredi 21 septembre

Arrivée de Laura puis du Blues à 2 guitares avec Ian sur son Bavaria 40

Lundi 19 septembre

Repas au restaurant vide à côté de l’Oasis toujours plein. Les montons s’assemblent sans raison particulière si ce n’est la pub et l’énergie des serveurs !

Viens d’arriver à Plaka Beach où se trouve le chantier Poros Yachting center.

Dimanche 18 septembre

Plage sans nom au SE de Poros et uniquement accessible par mer où je vais passer la nuit. Bel endroit entre plage et parois rocheuses

J’ai passé une nuit balloté. C’est une plage pour un temps calme.

Samedi 17 septembre

Juste avant Poros, l’île de Módi

Passé la nuit à Klipos

Methana

Vathy vu de haut

Petit dèj sur le port de Vathy

Vendredi 16 septembre

Vathy petit port entouré de tavernes

Jeudi 15 septembre Je pars vers Kyra où je n’ai fait que passer puis Dhiaporion ci-dessous

Angistri avant de partir

Mercredi 14 septembre

Sur ce magnifique petit voilier un Hollandais ou belge, qui parle français. Ça fait 40 ans qu’il vit sur le bateau qui est centenaire. L’intérieur à été entièrement refait par une ancienne compagne architecte d’intérieur. Il m’intrigue ce mystérieux personnage. faut absolument que je le connaisse !

Angistri

Mardi 13 septembre

Ah les belles photos…

Angistri : Je veux decoller le drone mais la radio commande ne communique pas avec le téléphone ce qui fait que je ne peux pas prendre de photos. J’essaye pour la première fois la communication directe du drone avec le téléphone sans passer par la radio commande. Donc tout se fait par le téléphone via le wifi → diriger le drone, prendre des photos, des films… Comme je suis sur le bateau j’avais le stress que ce type de fonctionnement ait des bugs ! finalement J’ai pu faire des photos et surtout récupérer le drone !

Lundi 12 septembre

De Vagionia Bay à Agistri 4h voile tot: 7h

Dimanche 11 septembre

Béni ce matin béni à Vagionia Bay Clapotis contre la coque douceur légère brise douceur petit plongeon dans la mer à température que mieux serait moins puis p’tit dèj.

Samedi 10 septembre

Fin d’après midi: J’essaye de me mettre dans une petite baie au N-E de Poros mais trop de clapot.Puis petite plage de galets en plastic. Je décide d’aller à la belle Vagionia Bay ( J’en ferai pas la traduction francaise) que je connais

L’après midi : 4h de navigation avec un bon vent 10-12 noeuds bien agréable. Le tel se met à sonner. Alarme AIS. Je me penche un chouilla de côté et vla t’y pas qu’un voilier m’arrive plein face ! Quelle farce ! étant tribord amour je bouge pas.

Hors bord prêt. Esperons que c’est bon cette fois !

Petite photo qui fait du bien

Vendredi 9 septembre

Comme d’hab l’apéro verre de vin. Et obnubilé par la femme couchée coucher de soleil femme de Gulliver les petites éoliennes sur son corps ne sont en fait que les hommes qui s’acharnent à l’attacher. Pourra-t’elle se détacher pour rejoindre son homme. L’amour un enlacement inextricable de liens inextricables

femme couchée
l’apéro au Clock Cafe

Je devais pouvoir naviguer mardi passé. Mais les travaux que j’avais demandés il y a quelques semaines, loin d’être compliquées ( service moteur inboard et hors bord) sont terminés aujourd’hui. Mais plaisir d’avoir passé ces jours à Poros que j’aime

Jeudi 8 septembre

Je n’ai pas résisté à prendre la photo de ce couple et leur enfant. Pendant que les parents se disputent l’enfant s’évertue à faire un mélange de chimiste en herbe ! dans son verre rempli d’eau il y incorpore du poivre, du sel en tapant nerveusement sur le cul de la salière et poivrière et y rajoute de grande quantités de désinfectant « covid » et ceci à plusieurs reprises tout en approchant son nez de l’infâme mixture pour en sentir les efofluves en la mélangeant avec son couteau. Tout ça sans que ses parents le remarquent tant absorbés ils sont par leur dispute. Puis l’enfant cache la figure avec son Tshirt.

Re ballade à vélo mais à 15h30 alors c’est chaud.

Pour Petilou 45l dieseI = 90€ + 10l essence à 20€ heureusement que Petilou est voilier

18h00 Dimitri vient changer l’huile et le filtre à huile du moteur puis prend le hors bord pour faire son service

Un super Yacht coule à kythnos le 3 septembre

Mercredi 7 septembre

Poros et 3ème ballade à vélo. Fait chaud mais à 17 h ça peut se faire. Le parcours de 2x7km. Je n’ai pas pu faire le tour complet mais rebrousser chemin à la marque rouge. Interdiction de poursuivre plus loin because protection contre les incendies. On voit bien que la région après la marque rouge est très boisée. C’est beau de la faire à vélo, vision de la mer à travers les pins, les îles du Nord…

ATTENTION M Il est interdit de traverser, de rester et de circuler dans toute la rue et dans toute la zone forestière en raison du risque élevé d’incendie. Cette interdiction , conformément à la législation applicable et à la décision pertinente du gouverneur régional , s’ applique en jours de catégorie de risque d’ incendie et sa violation entraîne de fortes amendes.

Mardi 6 septembre De nouveau une ballade Love Bay, Russian Bay. Tout est calme dans les belles plages. Il devait y avoir un mariage pour une telle fête à Lore Bay hier

Lundi 5 septembre

Ballade

Love Bay on s’éclate avec la musique. Musique que je n’apprécie pas mais qui est entraînante et je comprends le plaisir qu’ont les jeunes à danser. Très joyeux.

Russian Bay pleine à craquer et des tobbogans gonflables, les chèvres, Poros surchargé. Tout baigne.

5 septembre Mise à l’eau

Puis aucune place à Poros! Après 1/2 h de recherche Dimitri me rejoint sur son bateau et me donne une place malgré le fait que son père m’avait dit ne pas en avoir ! Quelqu’un a dû sortir entre temps. C’est rassurant car j’ai une amarre au lieu de l’ancre. Fort vent annoncé. Je reste jusqu’à vendredi.

Dimanche 4 septembre

Anniversaire de Arianna 1 an !

Mille bises de loin petit bou de chou

Sur un voilier on se sent chez soi toujours ailleurs et ailleurs toujours chez soi

Une soirée. Deux enfants regardent l’arrivée du soir. Quelles pensées ? Un voilier en partance, des héros soufflant le Meltem les emportant sur des îles inconnues sirènes douces voix délicates. Ou simplement un MacDo ?

Vendredi 2 septembre

Restau Plaka. La belle Hélène partie. Le cadre toujours aussi beau mais les tenanciers moins sympas et moins de choix au menu. Ne faisons pas la fine bouche !

Petilou est là. Faut remettre le bimini, la capote, la Grande Voile, le Génois, vérifier l’électricité, l’eau, le gaz…

Le matin

Chez Marylin, une coupe raze mottes. L’entrée de ce salon de coiffure ressemble à un coupe gorge, long couloir étroit dont l’accès est difficile à voir depuis l’exterieur. Puis l’intérieur une décoration années 30 et de nombreuses photographies d’acteurs de cinéma faisant la part belle à la belle Marylin. C’est la 3ème fois que j’y vais toujours avec plaisir

Jeudi 1 septembre

Pas résisté au lamb chop (merci Quang) horta white wine à l’Oasis toujours aussi plein et le restaurant d’à côté toujours vide. Les moutons s’assemblent. Puis nuit à l’hôtel « 7 brothers« 

Arrivé au Pirée à 17h30 et loupé le ferry de 17h. J’attends celui de 19h 30

Bye Bye Genève et à bientôt

2022 Petilou Grèce mai juin

Les +
Beau programme de navigation
Equipiers(ères) parfaits

Les –
Perte huile moteur
Petilou décroche et se fait la malle
L’annexe se fait la malle

Ayant loupé l’avion de Floride pour Génève because retard du vol Lauderdale → Newark, la valise n’a pas suivi. je la retrouverai à mon retour de Grèce😉

Quang : Poros→ Sounion→ Xero (Eubée) →Eretria →Pont de Khalkis→Loutra Adhipsou→Skhiatos
Diego Mathilde : Skhiatos →Katavothra? Kechria bay→baie de Siferi→Panormos (Skopelos) → Bourtzi → Siferi
Andy : Siferi (Skhiatos)→ Kastri (Eubée)→Akra Adonis (Aegina) → Poros
Lucia : Poros → Oghloflika (près Porto Heli) →Astrou →Fokiano→ Yeraka → Monemvasia →Agios Pavlos→Kyparissi→Zogeria(Spetses) →Ermioni → Soupia →Plaka → Poros

29 juin

Retour et je retrouve ma valise restée pendant 2 mois à l’aéroport de GE

28 juin

Oui il faut partir. Partir c’est mourir un peu. Quel est le con qu’a dit ça ? partir est une renaissance.

Je vais quitter ma muse couchée sur le dos, coucher de soleil arrosée blanc frais pour ceusses qui l’apercoivent ardentes montagnes. Un repas d’un plaisir solitaire un onanisme discret une table seul au milieu de l’effervescence. Des cotelettes d’agneaux de la horta et du pain à l’ail. Mais Boehringer fustige les criminels qui se goinfrent de pauvres agneaux, de pauvres enfants. Il m’a fallu l’aide wiki pour l’absolution de Jésus aux sacrifices « agnus Dei » et croquer de belles dents ce met dans l’innocence de la pureté originelle.Pour les chrétiens, la fête de Pâques est le passage de la mort à la vie par Jésus, victime innocente sacrifiée pour racheter les péchés des hommes. Ainsi, Jésus est identifié à l’agneau sacrificiel de la tradition juive[3]. Et moi je rachète mes péchés. Puis de longue date mon chemin s’est écarté des femmes vegan, et je vois pas le rapport, dont nombre de pratiques leur est interdites. Oh viande ô desespoir

27 juin

9h30 Petilou hors de l’eau

24 juin

Clock Cafe apéro et ses amuse gueule… pour les habitués

23 juin

Départ de Lucia.

Je dois refaire 2 manoeuvres pour aller à quai car 2 voiliers ramassent mon ancre

22 juin

arrivée à Poros au quai en face du musée

21 juin

Soupia → Plaka

Le restaurant de Plaka réouvert

20 juin

Ermioni → Soupia le  » Crapaud  » et un gigantesque catamaran vient nous boucher la vue

19 juin

Apéro sur le bateau kotronic « Sun Légende » et ses 3 genevois

18 juin

Spetses → Ermioni

Petit port apprécié par tous et toutes qui y sont venu(e)s

17 juin

Kyparissi → Spetses

Côte Est de Spetses mouillage baie de Zogeria protection vent du sud. Nuage punk

Séance photos chez les voisins. Standing autre que Petilou. Habillés pour la soirée, repas préparé par la cuisinière

Vue de la côte Ouest de Spetses

16 juin

Monemvasia → Kyparissi

Kyparissi qui par là, petit village où il fait bon s’arrêter. Coup de coeur

Deux heures après avoir quitté le port de Monemvasa on se met à l’abri à la baie de Agios Pavlos because trop de vent de face autour de 20 kts. 1 banane 1 sieste 1 remplissage 20l de fuel 1 baignade et c’est reparti mon kiki

Le port est en travaux, la torture essaye de se debarasser d’un sac en plastic dans le bec. J’en ai fait part à un pécheur.

15 juin

Yeraka → Monemvasia. Village médiévaI de toute beauté.

14 juin

14h30 départ de Fokiano 18h00 arrivée Yeraka. Petit port bien caché se montre qu’au dernier moment

13 juin

11h30 départ de Astrou 17h00 arri ée à Fokiano. Moteur 2433.6.

Fokino, baie sauvage peu de monde et deux tavernes. Décors different de ceux visités jusqu’à présent. Longue route qui fait une saignée sur la montagne. La lune toujours la lune étrange lumière qui a perdu son pouvoir de déesse mais non des rêves et de ses mystères

12 juin

12h30 départ de Oghloflika 18h00 arrivés à Astrou, moteur et génois et pas croisé un bateau ! à Astrou beaucoup de voiliers à louer occupent un quai. Ne semblent pas se louer facilement.

11 juin

17h30 arrivée à Oghloflika en face de Spetses

12h00 départ de Poros

9 10 juin

Poros. Beaucoup de vent le 10 juin on reste à quai espérant que l’ancre tienne !

8 juin

Arrivée de Lucia à 16h00

6 Juin

La réparation de la fuite d’huile

Le clic clac d’Océanos

5 juin départ d’Andy

3 juin

Départ de Akra Adonis à 14h00 arrivée à Poros à 18h00

2 juin

Arrivée à Akra Adonis (Aegina) à 18h30

Aventure de cette navigation:

Nous levons l’ancre vers 11h 30 puis Andy monte la voile qu’il a arisée de 2 ris par 30 noeuds de vent. Nous sommes L’attraction de la baie de Sounio. Tous les équipages des bateaux autour nous regardent se disant certainement qu’on est cinglés vu qu’ils sont venus se mettre à l’abri du fort Melterm. Nous quittons la baie non sans avoir empannée par erreur blessant légèrement le bras d’Andy. La serviette que j’avais accrochée sur un filin a disparu. Mais quelques instants plus tards Andy la voit dans l’annexe qui traine derrière le bateau. Il la recupère. Puis un instant plus tard ma casquette adorée se fait la malle et je lui dis adieu, trop dangereux pour la récupérer.

L’annexe: nous avançons vite avec juste la GV arrisée. Soudain l’annexe soulevée par le vent fait un tour complet sur elle même et Andy arrive à la remettre à l’endroit. Nous voyons que Petilou affronte bien ce fort vent. Re-soudain on regarde derrière et que voyons nous ? devinette ? l’annexe qui se fait la malle. Oh rage oh désespoir. Décision immédiate : on va essayer de la récupérer. Empennage sur empennage mais trop risqué le sauvetage avec la voile. Alors moteur et Andy descend la voile. Au troisième essai on récupère l’annexe. Les diagrammes ci-dessus montrent la dérive ainsi que le nombre de virements. L’homme à la mer est une manoeuvre périlleuse par très fort vent mais on a réussi !!! Lors de ces manoeuvres mouvementées je heurte un winch qui déclanche le gonflement de mon gilet de sauvetage. Le bruit du gonflage nous fait un instant penser à une autre cata😄

Préparation pour le départ de Sounion.

1) vent 20- 28 noeuds 2) L’ancre a bien tenu la nuit 3) vidange de la fuite d’huile ( toutes les 2 heures ) 4) remplir l’eau du reservoir 5) remplir le réservoir de diesel ce qui implique vider le coffre de la bicyclette et autres puis transvaser le diesel à l’aide de la branleuse.

1 juin

Arrivée à 2h30 du matin à Kastri (Eubée) que je découvre le matin. On a vu des dauphins la nuit J’aurais bien aimé rester qq jours ici mais faut y aller. Départ à 11h00 et rebelotte pour les dauphins.

31 mai

Départ de Siferi Skiathos à 8h direction côte est d’Eubée. Arrivée à 2h30 du matin à Kastri (Eubée)

Avec la fuite d’un quart d’huile par heure,l’objectif est de faire du moteur jusqu’au sud d’Eubée ce soir et profiter des vents mercredi et Jeudi. Ile montagneuse avec découpements vallonés.

30 mai

Arrivée d’Andy

26 mai

Dernier soir de Mathilde et Diego au restaurant Siferi.

Le soir au Bourtzi à Skiathos

Siferi

Départ à la voile. Photo prise par Kleida une charmante et jolie grecque.

Pictures taken by Kleida a nice and beautifull greek young girl

25 mai

Le soir :

Pictures taken by Kleida

Fin d’après-midi. Retour à Katavothra après avoir rencontré des dauphins et une belle navigation à la voile avec Diego skipper

Kleida Diego Mathilde

Le matin

24 mai

Une ballade tout à la voile de Skiathos à Skopelos ou nous passerons la nuit dans la baie de Panormos. Un des plus beaux mouillage ou sinon le plus beau vu par Petilou

23 mai

Nous prenons le pot du soir au café del mar. Le ciel s’assombrit comme hier à la même heure. Il n’avait pas plu et tout était resté calme, J’imagine le même scénario ce soir quand les sombres nuages se transforment un gros coup de vent. Je surveille Petilou qui tourne en rond au gré du vent. Il a l’air de tenir mais d’un coup il dérive et je me précipite dans L’annexe. Le vent est très fort et Je rame à fond. Petilou s’éloigne mais je me dis qu’avec l’annexe légère je vais plus vite. Les raffales soulèvent l’annexe et je dois déplacer mon corps pour ne pas chavirer. Surtout bien viser le bateau sans quoi je ne peux l’atteindre et je pars au large sans pouvoir revenir. Bien visé, L’annexe cogne sur son flanc et je m’y agrippe fortement. J’ai du mal à m’y accrocher tant les efforts sont durs. Entretemps le propriétaire du beau ketch d’à côté s’est porté à mon secours et a lâché le reste de chaine ce qui a ralenti Petilou. Il m’aide à amarrer l’annexe et tout est « under control » Il repart vers son bateau. D’un coup une violente averse se déchaine et je me protège à l’intérieur. Petilou est stabilisé et j’attends que ça passe. Après une demi-heure tout se calme et je peux ramener Petilou qui a bien dérivé. Diego et Mathilde ont suivi la scène avec quelques frayeurs. Pour alléger son stress Diego a bu le rosé que j’avais commandé. Nous passerons une bonne soirée au restaurant Siferi en riant bien de mon « l’aventure c’est l’aventure ».

Où est Petilou, où suis je ?

22 mai

Arrivée de Mathilde et Diego

21 mai

Après un repas de calamars et courgettes frites, on m’offre un verre de rosé et un dessert. Une bougie un petit oiseau un bouquet d’épis de blé

Histoire de masque: En moins romantique, je décide d’aller boire un verre à la plage. Après 5 minutes d’efforts j’arrive à démarrer le moteur de l’annexe. Je me dirige vers la plage quand le moteur s’arrête d’un coup! l’hélice s’est enroulée sur l’amarre que Je n’avais pas remontée. Impossible de relancer le moteur et donc je termine le parcours à la rame. Au café Je commande un verre de rosé et vais aux toilettes. Pas de PQ ! horreur ! mais heureusement j’ai le masque qui me sauve de cette mauvaise passe. Ouf!

Siferi restaurant à Siferi plage

Océanos a fait l’acquisition d’un générateur. j’en ai acheté un n’ayant plus confiance en mon moteur, . Bien m’en a fait car avec la fuite d’huile jutilise le moteur le moins possible.

Départ de Quang. Nuit très ventée, deux dérapages d’ancre dans la baie de Siferi. |

17 mai

Katavothra puis retour à Skiathos. A peine mis à l’ancre la police martime nous fait nous déplacer dans la baie Sieferi

16 mai

12h Océanos et Petilou

6h Lune toujours belle lune. Une éclipse de lune.

15 mai

22h30 arrivée à Skiathos et retrouvailles d’Océanos

Fuite d’huile ou pas, spaghettis aglio e olio + un bon rouge et la lune la belle lune

12h départ pour Skiatos. Belle Journée repas habituel puis fuite d’huile dans le moteur.

40l de diesel + 8I d’huile because fuite moteur. Plein soleil chaleur incluse pour avitailler Petilou. Heureusement les roues existent et de diable est un ange pour les km de transport. J’ai constaté que certains ne savent pas que les roues ont été inventées et s’évertuent à porter ces nombreux kilos

14 mai

18h30 arrivée à Loutra Adhipsou. J’apprécie ce joli port. On est le seul voilier.

12h30 Départ. Le courant est avec nous.On voit les tourbillons.

3h du matin.Passage du pont de Khalkis puis le réveil de l’autre côté à 9h après une petite nuit et le petit dèje

13 mai

Attente au pont basculant

Bas de quille « égratigné » Ouf ! 14 h départ pour les ponts, premier pont passé puis arrivée au petit pont tournant à 16h45

12 mai

19 heures: arrivée à Eretria. Petilou cogne sur 2 rochers. Inspection de la quille demain !

Pendant la navigation de nombreuses grandes méduses. Eretria, de nombreux Jeunes en vacances. En somnolent j’entends les cris et rires des enfants et qui me font penser à la sieste au bord d’une piscine. Délicieux

13 heures départ pour Eretria

baignade avant départ. Oui je sais, j’éxagère

11 mai

Sounion → Xero sur Eubée. 6h voile costaud 17 à 20 kts de face et bonnes vagues. Bonne recompense à l’arrivée

10 mai

Dans la baie de Sounion en attendant que le vent 25 Kts baisse. Des baffes à 30 Kts

9 mai

Poros → Sounion

7h de navigation début au moteur puis voile avec vents de 20 noeuds et raffales de 25

7 mai arrivée de Quang

6 mai

Accostage à Poros

5 mai

Mise à l’eau puis une nuit à l’ancre à Plaka

3 – 4 mai

Petilou prêt pour la mise à l’eau demain le 5 mai

Océanos et méli mélo d’ancres puis direction Sporades

2 mai

Retrouvailles et apéro

Avec Pierre et Josiane

Et c’est parti. Arrivée sous la pluie 😊

Quang : Genève→Athènes avion puis Athènes→ Sporades avec Petilou, circuit A puis retour de Skiatos → Genève en avion

Diego Mathilde : Genève → Stkiatos en avion puis circuit B puis Skiatos → Genève en avion

Andy : Bristol→ Skiatos puis Circuit C puis Athenes → Bristol avion

Lucia programme inchangé Circuit D

Equipiers

    
1Claude2 mai-29 juin
2Claude5 maiMise à l'eau
3Quang7-18 maiParcours A
4Diego, Mathilde22 – 28 maiParcours B
5Andy29 mai – 5 juinParcours C
6Lucia8 - 23 juinParcours D
7Claude27 juinSortie de l'eau
8Claude29 juinretour GE

Préparer le voyage

1 ) Conditions d’entrée en Grèce

2) Prenez les billets d’avion de préference auprès des compagnies Aegean ou Swiss. Faites en sorte d’arriver à Athènes vers 15h00 afin de pouvoir prendre le Ferry. Compter 1h pour aller de l’aéroport au Port du Pirée. Ex: Aegean Genève 11h20 → Athènes 15h00 Pour le retour prenez le départ dans l’après midi, c’est plus cool Ex: Aegean Athènes 16h40 → Genève 18h30

3) Réserver le Ferry 24h avant le départ pour la Grèce. Le dernier Ferry est à 18h30. Reserver l’avion en conséquence.

4) Depuis l’aéroport d’Athènes prendre le métro (1 changement et attention aux pickpockets) ou train (direct) les 2 au même endroit quai différent, bus (direct) en face de l’aéroport, taxi (50€) jusqu’au Pirée. Il faut compter 1h de trajet. Taxi:45′. Le Ferry part du Pirée et met 45′ pour Poros

5) Les habits: 1 polaire (on pull), 1 coupe vent (type k-way), des tongues, casquette, lunette soleil et pour le reste des habits légers. Sur le bateau il y a les draps, sacs de couchage et serviettes. n’oubliez pas qu’on a tendance à prendre trop de vêtements. 1 valise de cabine est largement suffisante

6) Argent : Une caisse commune pour tous pour les frais de voyage ( nourriture, frais de port, carburant … cartes crédit/débit partout

Adresses utiles

Numéro d’urgence général : 112
Service d’ambulance : 166
Pompiers : 199
Police : 100
Police des touristes : 1571

Parcours

Quelques indications

Pour mai juin les Sporades
Skiathos  et Skopelos disposent des plus jolis ports de Grèce. Tsoungria et Tsoungriaki petites îles proches de Skiathos

Skiathos, le port,

Skopelos, la Chora, baie de Palermos, église Mamma Mia

2022 Grande Ourse Caraïbes Bahamas Floride

La carte ci-dessous montre la situation de Grande Ourse lors de sa traversée de l’Atlantique. En cliquant sur les marques rouges on a le détail du point.

-> Le trajet fait avec moi

29avril

Voili voilou voilà la voile caraïbe terminé.

Les +

Les îles, la mer et ses verts turquoises bleus, la navigation, le long parcours avec fort vent portant et bien sûr le skipper Romain le magnifique

Les – mais qui deviennent des + sinon on ne repartirait pas

La bureaucratie, la burôcratie, la burôcratie. Puis l’effarement de tant d’obèses en particulier les femmes puis naturellement la valise qui n’a pas suivi. Arrivée vendredi à Bussigny et départ mardi pour la Grèce Poros

28 avril

Aéroport de Newark de NY. J’aime les aéroports. Du grain à moudre pour les feministes

Après une nuit tranquille, les bouchons dans l’oreille et tête dans l’oreiller because à côté de l’autoroute le shuttle me dépose à l’aéroport. Je contacte eDream et après avoir appuyé moultes touches du tel en réponse au parleur automatique celui-ci me dit avoir remboursé mon voyage. A vérifier😊 L’avion part à 17h40. Qu’en est il de mon baggage ? A suivre…et s’assurer qu’il va me suivre !

Ah pour continuer, je viens d’appeler Sunrise depuis NY pour obtenir une nouvelle carte Sim. Bien entendu je dois passer par Viber pour téléphoner. L’employé me dit qu’on a pas le droit d’appeler sunrise via Viber ! Finalement J’arrive à le convaincre et je vais recevoir une carte sim pour mon tel. Je garde le même no

27 avril

16 h aéroport Fort Lauderdale attente embarquement, 2h de retard. Tout OK sauf que je n’aurais plus qu’une heure au lieu de trois pour la correspondanceI du vol TAP pour Lisbone puis Genève. Nous embarquons à 19h au lieu de 17h

22h30: nous déparquons car l’avion a attérri à 22h00 puis est resté 1/2 heure sur le tarmac!

On est au terminal A et je dois aller au B. Donc trop tard. Une fille, dans un groupe de jeunes blacks employés de l’Aéroport, l’air complètement jetée, ce que j’attribue à la fatigue, m’accompagne pour prendre le « air train » qui va au terminal B. Bien entendu l’avion a décollé. Je vérifie qu’il y a un vol demain et cherche un hôtel à proximité puis fait appel à Uber. Je constate que le taxi vient au premier étage et je suis au 3ème. Il n’est plus qu’à 50m et je sors le prendre. Une centaine de taxis sur 3 voies avancent lentement comme dans un bouchon. Dehors plus d’internet et donc je n’ai plus sa position. Je passe 10′ à le chercher parmis les trois rangées de grosses voitures. Je le trouve enfin et le black m’ouvre la porte. Nous sympathisons, il me dépose au motel. Je prends la clé de la chambre où en y entrant je constate que je n’ai plus mon téléphone. Il a dû tomber dans le taxi. J’essaye sans succès de connecter Uber à l’aide de ma tablette. Après une vingtaine de minutes on frappe à ma porte. Le taxi man me l’a rammené. Il a pris une cliente qui allait à l’aéroport et l’a trouvé sur le siège arrière. Ouf! je décide malgré l’heure tardive de réserver un vol pour demain avec succès jusqu’au moment de payer, ma carte bancaire n’est pas acceptée. J’essaye avec mon autre carte que je n’ai pas sur moi mais dont les codes sont sont sur mon tel et ça marche, ça marche !!!

Les rencontres des aéroports

‘Les fanatiques englués dans leurs prières. Ils se dandinent marmonant des psaumes. D’autres font du body building sur leurs tapis. De même origines ile se détestent. Religions ‘essences de l’amour et de la haine

26 avril

Arrivée à Fort Lauderdale à 15h.

Une aventure cocasse

Nous arrivons dans cette ville et prenons les canaux jusqu’au mouillage où nous jettons l’ancre dans un cadre surprenant. Romain se renseigne auprès du service d’immigration. « Etant canadien vous n’avez pas besoin de venir mais le suisse oui » s’entend t’il répondre. Je prends le petit vélo pliable de Romain et vais vers le service d’immigration pour m’enregistrer. Le parcours est long il fait chaud et je suis vite en nage. Le début du parcours est agréable le long des résidences, piste cyclable et beaucoup de voitures. Après 1/2 heure j’arrive dans un grand site pétrolier protégé par un grillage. Pour y pénétrer je passe par un guichet de contrôle. On me demande la raison de mon passage et j’explique que je vais au service des douanes. Je présente le passeport. On demande si je n’ai pas d’armes. Juste à côté se trouve un « Sherif » qui me repose les mêmes questions. Finalement je peux entrer. Pour tout décors, des pétroliers des raffineries des containers de pétrole qui répandent une forte odeur d’autant plus difficile à supporter que je suis à vélo. J’arrive au service d’immigration. Une noire épaisse et un blanc habillé Robocop m’accueillent. Je présente mon passeport et explique que je viens d’arriver par bateau et repars demain en avion. Les fonctionnaires peuvent contrôler les informations sur informatique que Romain à remplies sur internet juste en arrivant mais ils me redemandent toutes les informations et bien d’autres encore comme où j’ai atterri et quelles îles j’ai parcourues. Là l’employée m’annonce que n’ayant pas de visa je vais devoir payer 585$ d’amende. Je luis dit que m’étant renseigné le visa n’est pas necessaire entre la Suisse et l’Amérique. « vous êtes arrivés par bateau ce qui necessite un visa » je suis consterné lui disant que j’ai juste accosté pour pouvoir prendre l’avion le lendemain. Elle téléphone à sa supérieure, longue conversation et revient me dire qu’il faudra payer. J’insiste avec ma courtoiserie et mon charme légendaires, elle télephone au supérieur de sa supérieure et revient me dire que finalement ils annulent l’amende. Ouf! « thanks so much you’re really nice, great » lui dis-je  » you’re nice too » me répond t’elle puis elle m’explique que c’est un ensemble de détails qui ont abouti à cette décision dont ma courtoiserie. Faut dire que Romain y est aussi pour quelque chose. En effet il a reçu un coup de tel du supérieur de la supérieure de l’employée pour qu’il confirme mes propos. Il s’y est pris à merveille, merci Romain. Toute cette démarche a pris 1h30. Le coeur léger je reprend le vélo et refais le chemin inverse. Je dois repasser un contrôle pour entrer dans la zone portuaire. L’employé me laisse entrer sans me dire que le site est fermé. Arrivant à la première entrée que j’avais prise en arrivant je vois le grillage fermé et cherchant une autre sortie elle s’avère également fermée. Je me renseigne auprès d’un camioneur qui m’indique la porte d’où je viens d’accéder au site. Donc 1/2 heure à tourner en rond pour rien. Je repasse le controle et prend la seule route à disposition sans me rendre compte que c’est une autoroute. Stupéfaction, impossible de faire demi-tour et m’y voilà la nuit sur le bord d’urgence heureusement assez large. Par contre ceux-ci sont très étroits sur les ponts. Les voitures passent très vite mais m’éclairent la bande d’urgence. Je dois traverser l’autoroute lors des bifurcations et c’est very dangereux. De plus je me trompe de direction et pars pour un grand détour. Finalement je peux quitter l’autoroute et arrive à 22h30 sur le bateau non sans avoir acheté deux bières dans une station d’essence entourée d’ivrogne et un drogué qui me demande 10$ puis deux big macs et frites dans un Macdo. Pour ma dernière nuit à bord nous fêtons Romain et moi mon départ par un repas américain Macdo. Aventure qui m’a pris 5h de temps et les Jambes en compote avec un zeste de stress affronté dans le calme. Je vais calculer les kilomètres que j’ai faits avec le petit velo !

Départ prévu à 6 heures du matin pour Fort Lauderdale – Floride

Fort Lauderdale, une ville étonnante pour un européen. Tout est disproportionné, routes voitures restaurants, et en particuliers les canaux avec leurs somptueuses residences en bord de l’eau et leurs imposants Yachts.

25 avril.

Rencontre avec Michel un francais vivant au colorado. Il a Sterwyn un catamaran Prout 37 (à prononcer Praout puisque de conception anglaise mais qui fait se bidonner les français) comme le voilier Ronin celui de la photo qui appartient à Anthony Nga

Anthony et Michel nous ont donné de precieuses informations pour L’arrivée en Floride

Le baigneur de Rodin

Arrivée à Bimini Island
on sent que Les noirs n’aiment pas beaucoup les blancs et ça se comprend
Dans une épicerie j’ai deplacé 4 poivrons sur le comptoir pour mettre nos achats. « Don’t toutch that » dit un client blanc pret à mordre
Comme on part demain pour la Floride, Re-test covid. Faut de nouveau charger l’application utilisée en arrivant à Inagua le 12 avril. On se connecte avec notre login puis remplir à nouveau une demande de test, payer puis avec la preuve du paiement on nous fait le test. Ensuite de quoi on reçoit un mail donnant l’indication du résultat du Test.

24 avril

Barry Islands → Bimini Islands

Départ à 4h du matin. Donc on a rien vu des Berry Islands. Arrivés à Bimini Islands à 19h30. Petit déjeuner avec les galettes farine blanche et sarrasin de Romain et confiture de myrtille. Un poème. Puis traversée des hauts fonds avec eau turquoise comme dans une piscine. Vent arrière voiles en ciseaux pendant 14h very agréable. Difficile à croire

Au milieu de nulle part dans cette traversée un grand catamaran nous coupe la route ignorant les priorités

‘ ‘

23 avril

Nassau-> Berry Islands.

Arrivée à 20h30 aux Berry Islands. Mon tél de secours a plongé. Plus d’appels possibles. Reste FB et les mails.

Arrivés de nuit on ne voit rien

19 au 23 avril

A l’ancre à Nassau. Beaucoup de vent… et d’argent. Attente de meilleures conditions pour aller à Bimini Islands

18 avril

Calabash bay à Highborne Cay puis a Nassau

après les îles sauvages autre ambiance

17 avril

Calabash bay. Eau turquoise on se baigne comme dans une piscine.

16 avril


15 Avril
autre ancrage au nord d’Acklins
Puis de part pour Long Island

14 avril
Inagua Mathew port a l’ancre

13 avril

on part demain pour Long Island

12 Avril

Arrivée à l’île Inagua des Bahamas.

Epique. Une Journée pour remplir le checkin.

Les gens sont très sympas et vraiment cools
Mais pour le checkin ça vaut le détour
D’abord il faut remplir sur informatique un document pour le Covid. Là c’est déjà magique. Faut charger les documents PDF des certificats de vaccination, donner les date de chacun des trois vaccin, l’adresse de la clinique où il a été fait, l’adresse du médecin traitant, et j’en passe. Chaque fois qu’on a tout rempli et nous, remplis de sueur, on transmet le questionnaire en cliquant « submit » qui peut dire « successfull on « refused ».., Quand c’est « successfull » là on doit attendre 10′ puis on a le retour du contrôle d’un fonctionnaire qu’on ne sait pas où il est et certainemt ça vaut mieux, qui nous dit si c’est OK ou non. Quand c’est refusé, il faut tout recommencer. J’ai eu 3 refus avant d’être accepté. Puis on doit aller faire un test antigénique. Ensuite on revient dans l’application pour charger le document du test qui nous a été envoyé par mail. Ah j’oubliais, il faut bien entendu payer par l’application. ça marche pas à tous les coups. Quand, après être décomposés par l’usure de patience tout est bon, on passe par la douane. En fait de douane c’est un fonctionnaire qui nous attend dans une grosse voiture aux vitres fumées. Comme on ne le voit pas on frappe à la portière. Le douanier un gros cigare aux lèvres, l’habit militaire et tatouage sur tout le bras, ouvre la porte. Là il nous aide à compléter le document puis nous fait remplir une fiche de douane. J’en ai rempli 3 vu qu’une petite rature n’est pas acceptée. Il m’en fait recommencer une car je n’avais pas mis les lettres dans les petits carrés. Dernière étape l’enregistrement au port pour le bateau. Le douanier a demandé 40$ et le gars du port 40$ sans recu donc dans la poche. Avec ma patience légendaire Je m’amusait de tout ce cirque et me voyais dans un film des îles du sud tatouages mitraillettes grenades cigares grosses femelles rhum bas fonds misére détresse joie exubérance et le reste Prévert s’en charge. Soit dit en passant le merveilleux programme informatique est suisse !!!

40$ pour le voucher pour faire le test covid
40$ pour le test lui même
40$ pour le visa
Et pour le bateau
40$ pour l’immigration (sans reçu)
30$ pour le douanier (sans reçu)
150$ pour le permis

..à suivre…

10 avril

depart baia Luberon 12h00 pour l’île Inagua des Bahamas. Beaucoup de vent fort

arrivée à 19h au village Mathews town


8 avril

arrivée Puerto Blanco, village de Luberon République Dominicaine
Village agréable et population sympathique.
Nous faisons le checkin checkout le jour du départ ce qui contrarie la douane. Mais la très charmante fonctionnaire arrange le tout avec efficacité et moultes sourires. Il nous faut quand même prendre les empreintes des 10 doigts !!! Puis nous passons au service de l’armée. Là un Jeune fonctionnaire à gueule de tueur, néanmoins sympathique, se prend à plusieurs fois pour remplir les papiers qu’il froisse et jette à la poubelle avant de finalement y arriver. Puis nous attendons, le temps passant sans qu’on sache pourquoi. Dernière étape il monte sur le bateau avec un collègue pour nous prendre en photo Romain le collègue et moi. le collègue met un T-shirt orange avec l’insigne de l’armée et tient le document checkout en évidence pour la photo

5 avril8 avril

Tortola → Puerto Blanco à République Dominicaine

Bon vent arrière et bien chahuté

Puerto Blanco Bel arrivage dans une mangrove puis ballade et courses dans le village de Luperon

Visite d’une raie

Puerto Plata qu’on évite, pas beau et pas sécurisé

On quitte Tortola pour République Dominicaine

4 avril5 avril

Iles Vierges, arrivée baie Small Harbour puis Tortola

Conduite à gauche et beaucoup de noirs

3 avril

On quitte Saint-Martin pour les îles vierges

2 avril

On fête un jour à l’avance mon anni ! Champagne saumon crevettes (les vraies, vous avez l’esprit mal tourné)

1 avril

Arrivée a Saint-Martin

Paris sous la neige

30 mars : Covid Négatif. Billet d’avion pour le 1 avril OK.
23 mars : Message de Romain : Belle arrivée aux Antilles hier après 24 jours de mer. St Barth bcp plus sympa que je pensais…
21 mars : Covid Positif. Je dois reporter le voyage de qq jours !!! faire un test post rt-PCR lorsque la  valeur Ct est de 35 ou plus

Projet Grande Ourse : Romain ramène son voilier Grande Ourse depuis la Grèce jusqu’au Québec.
Déjà Parcouru : Tracé en Vert
A faire : traversée de l’Atlantique, Canaries -> Saint-Martin puis Saint-Martin -> New-York puis direction Québec.

Avec moi : trajet Saint-Martin NY
Covid Formulaire EHAS à remplir
Vol aller : 24 mars Genève 7h20 -> Saint Martin 14h10

Localisation SPOT

Je consulterai le routage sur l’application SailGrib sur ma tablette, cette application ne tournant pas sur PC

2021 Petilou Grèce sept – Oct

Parcours Poros Sounion Eubée Soupia

Appréciations :
Les +
– Toujours autant de plaisir à Poros et aux alentours
– Belles navigations vents agréables
– Passage par Eubée

Les –
– Panne du profondimètre que j’ai dû changer
– Plonger pour dégager l’amarre enroulée autour de l’hélice
– et les nombreuses classiques prises de chaines et d’ancres

Magnifique photo de Poros prise par Josianne

8 octobre
Je pars et il pleut ! faut le faire !

… et l’arc en ciel

L’apéro et le repas. Et au balcon de l’hôtel

Repas « les habitués du restaurant l’Oasis »

Mouchou sur la bôme

Sortie de Petilou

Retour à Poros pour la crêpe aux fruits

3 octobre Baie des russes et beaucoup de vent

Le petit et magnifique bateau sur lequel vit un solitaire,

Océanos à Poros

30 septembre Taverne Karavolos à Poros où Je mange les escargots spécialité de la maison. Je suis le seul d’ailleurs ce met n’étant pas forcément apprécié.

Laura

28 29 septembre au mouillage à la Baie des Russes

Laura se passionne pour les métaux rares

27 septembre

Laura

L’apéro au Clock Cafe

Un ULM à Poros

26 septembre

18h00 arrivée à Poros et prise de bouée devant le chantier de Galley

12h00 départ de Pasalimani (Sounion) Par très belle navigation

Au génois portant j’adore🤣

25 septembre

Petilou quitte Océanos pour revenir à Sounion baie de Pasalimani

Ballade sur la plage de Xero

Josiane Pierre d’Up Mouchou


24 septembre
12h départ de Karysto pour les îles
Départ forcé pour Océanos sa chaine ramassée par un voilier en partance. Tout finit par s’arranger et nous arrivons à l’île Xero au nord de Megalonisos vers 16h. Quelques photos avec DJI le drone

Lire la suite

2021 Petilou mai-juin

Le parcours : Poros Hydra Dokos Ermioni Spetses

Appréciations :
Les +
– La solution « à la carte » s’avère agréable
– Belles navigations vents agréables
– Equipiers (ères) parfaits
Les –
– Pb moteur: Réalesage culasse. Comme dit Jean-Paul « les histoires de culasses »
– Pb hors bord
– Fuite d’eau dans le bateau, 10 seaux d’eau !!! fuite trouvée
– Plonger 2 fois pour dégager l’ancre dont une fois à 7m

Equipiers
Françoise Jean-François Lucia Diego Mathilde Aurore Nathalie et participation d’Océanos Pierre et Josiane

Lire la suite

2021 Quinquin

Première sortie de Quinquin 17 avril
Invasion de corneilles